Après 24h de course, Vincent Riou traverse actuellement le Golfe de Gascogne en direction du Cap Finisterre qu’il devrait parer dans la nuit.

 

Le skipper de PRB progresse, comme une bonne partie de la flotte de The Transat bakerly, sur une route sud en bordure de l’anticyclone des Açores. Les skippers ont donc choisi la sagesse en évitant les vents violents et la mer forte attendus sur la route nord, en raison de la  présence d’une dépression en mer Celtique.

PRB navigue actuellement dans une vingtaine de nœuds de vent, légèrement décalé dans l’ouest de ses principaux rivaux. Au relevé de 19h00, il devançait Sébastien Josse de 1,7 milles et Armel Le Cleac’h de 6 milles.

 

La nuit prochaine, comme la première nuit de course, s’annonce corsée pour les solitaires qui vont devoir gérer un flux d’est nord est forcissant. Des manœuvres sont encore au programme de la nuit et dans ces conditions, chaque erreur peut coûter de précieux milles. Sébastien Josse a d’ailleurs avoué avoir perdu du terrain sur ses adversaires la nuit dernière en raison d’une erreur dans une manœuvre.

 

Au vu de ces premières heures de course, cette traversée de l’Atlantique même sur une route bien plus sud qu’habituellement, s’annonce au contact et sans répit pour les skippers. Sans surprise, les acteurs sont au rendez-vous et Vincent s’enthousiasme de la lutte qui l’attend face notamment aux deux monocoques équipés de foils et avec lesquels il navigue bord à bord depuis Plymouth.

 

Vincent, joint par téléphone ce matin :

« Tout va bien mais nous avons eu beaucoup de manœuvres dans la nuit. C’était un peu compliqué comme prévu. Je suis plutôt content de mon placement. Les conditions sont favorables aux foilers et vont l’être encore pour quelques jours. Je suis sous spi dans 12 nœuds de vent. J’essaye d’avancer vite mais il y a pas mal de houle. Il y a encore des changements de voiles à venir. Je reste très vigilant car dans les conditions actuelles, les écarts peuvent vite se faire. Nous naviguons sous le soleil, c’est plutôt agréable comparé aux conditions d’hier au moment du départ. J’ai pu me reposer ce matin. Je suis en pleine forme ! »

 

Relevé à 19h00 :

1 – PRB (Vincent Riou) à 2865,4 milles de l’arrivée
2 – Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) à 1,7 milles du leader
3 – Banque Populaire (Armel Le Cleac’h) à 6 milles du leader
4 – Saint Michel Virbac (Jean-Pierre Dick) à 18,2 milles du leader
5 – 44 (Richard Tolkien) à 45,8 milles du leader
6 – SMA (Paul Meilhat) à 68,3 milles du leader.

 

Plus d'infos sur sport.prb.fr

 

 

 SER PRB160328 215 original