Après presque 7 jours de course, Vincent Riou et Armel Le Cleac’h se livrent une bataille sans répit en tête de The Transat. Vincent s’accroche au tableau arrière de Banque Populaire dont il est distant ce lundi matin au classement de 8h de 42 milles. Les deux monocoques ont encore 1 300 milles à parcourir avant de pouvoir apercevoir les buildings de Manhattan.

 

Depuis le milieu de la nuit, PRB doit gérer, tout comme son principal adversaire, le passage d’une dorsale anticyclonique avec des vents calmes. A 8h ce matin, il n’avançait qu’à 7,9 nœuds de moyenne. Un moment de répit certes mais un moment toujours difficile pour les nerfs. Armel Le Cleac’h, avec sa légère avance, est depuis plusieurs jours systématiquement le premier à retoucher le vent frais derrière la dorsale. C’est encore le cas ce matin puisque Banque Populaire avait déjà un vent plus fort à 8h (14,2 nœuds de moyenne sur les 15 dernières minutes au classement de 8h). Les écarts entre les deux leaders font donc le yoyo, passant régulièrement de + ou – 15 à 20 milles en quatre heures.

 

Les deux solitaires ont rencontré hier des problèmes de connexions liés au changement de zone satellites qui ont compliqué la récupération de données météo. Les choses devraient rentrer dans l’ordre aujourd’hui et permettre à Vincent de pouvoir bénéficier de toutes les données nécessaires. Pas question pour lui de rater la moindre opportunité de resserrer l’écart avec le monocoque équipé de foils.

 


Classement de 8h :
1 – Armel Le Cleac’h (Banque Populaire) à 1 280,87 milles
2– Vincent Riou (PRB) à 42,03 milles
3 – Jean Pierre Dick (Saint Michel Virbac) à 83,63 milles
4 – Paul Meilhat (SMA) à 411,04 milles
5 – Richard Tolkien (44) à 487,14 milles

 SER PRB160328 215 original