Cela fait des années que Vincent Riou et Jean-Pierre Dick se côtoient. Souvent adversaires sur l’eau en IMOCA, les deux hommes se sont liés d’amitié au fil des années. Sur le plan sportif, un profond respect mutuel les anime. C’est donc sans hésiter que le skipper de PRB a accepté la proposition de Jean-Pierre d’intégrer son équipage en Mod 70. Le Niçois qui vient de boucler le Vendée Globe à la 4ème place (malgré la perte de sa quille 2 600 milles avant l’arrivée) a en effet décidé de s’attaquer au multicoque en équipage.


Cette envie de Mod 70 est née avant même le départ du Vendée Globe et déjà, Vincent et Jean-Pierre en parlaient. Le skipper de PRB qui a ressenti le désir de naviguer sur d’autres supports après son Tour du Monde stoppé net en plein Atlantique, a saisi l’occasion. A bord du MOD 70 VIRBAC-PAPREC 70, il sera donc chef de quart. « Cela nous séduisait tous les deux de naviguer ensemble. J’apprécie énormément Jean-Pierre. C’est un navigateur pour lequel j’ai le plus grand respect. Sportivement, il a démontré à plusieurs reprises qu’il comptait parmi les meilleurs notamment en IMOCA. C’est quelqu’un de très attachant. Je pense que ce sera une belle expérience » commente Vincent.

Pour l’heure, Jean-Pierre et son équipage enchainent les entrainements à Lorient et découvrent leur monotype. Pour Vincent, c’est l’occasion de reprendre ses marques en multicoque. Rappelons qu’il était équipier du trimaran Bonduelle de Jean Le Cam en 2001 puis du Géant de Michel Desjoyeaux en 2002 et 2003. Dès le mois prochain, les hommes de

VIRBAC-PAPREC 70 feront leur entrée en compétition. Ils participeront en mai au Grand Prix Guyader puis à l’Armen Race avant de s’attaquer au temps fort du circuit MOD 70 cette saison, la Route des Princes. Cette course réservée aux multicoques dès 50 pieds et sans limite de taille mènera les équipages pour un tour de l’Europe en 5 étapes. Le départ sera donné le 9 juin de Valence en Espagne, des courses inshore seront disputées les 7 et 8 juin dans la ville espagnole.

Vincent n’en oublie pas pour autant son monocoque PRB. L’assemblée générale de l’IMOCA se tient cette fin de semaine à Paris. A l’issue de cette réunion, seront  annoncées les modifications votées pour l’évolution de la classe. « Nous sommes en train de voir la suite du programme avec PRB. Comme nous l’avons toujours dit, les décisions qui seront officialisées cette semaine conditionneront la suite pour nous » conclut Vincent avant d’embarquer pour une nouvelle session au large de Lorient .

INTERVIEW DE VINCENT :
" Avec Jean-Pierre, nous avons commencé à discuter MOD 70 avant le départ du Vendée Globe. Cela nous séduisait tous les deux de naviguer ensemble. J’apprécie énormément Jean-Pierre. C’est un navigateur pour lequel j’ai le plus grand respect. Sportivement, il a démontré à plusieurs reprises qu’il comptait parmi les meilleurs notamment en IMOCA. C’est quelqu’un de très attachant. Je pense que ce sera une belle expérience. Nous n'avons jamais eu l'occasion de naviguer ensemble sauf une fois entre les Canaries et la Méditerranée, Jean-Pierre avait loué PRB quelques jours. Après le Vendée Globe, j'avais envie de faire autre chose, de naviguer en équipage."

INTERVIEW DE JEAN-JACQUES LAURENT, PRESIDENT DU DIRECTOIRE DE PRB ET SPONSOR DE VINCENT :

"Je trouve que c'est une excellente nouvelle que Vincent profite de cette saison de transition pour naviguer sur d'autres bateaux. Cela lui permet d'acquérir une autre expérience sur des supports différents et à un poste différent puisqu'il ne sera pas le patron cette fois. C'est une bonne démarche sur le plan sportif et pour le mental également. En plus, à titre personnel, je suis ravi qu'il intègre l'équipage de Jean-Pierre. C'est un skipper que nous connaissons depuis longtemps puisque nous lui avions loué le monocoque PRB avec lequel Michel Desjoyeaux avait remporté le Vendée Globe. C'est un grand professionnel qui vient de faire une incroyable démonstration sur le Vendée Globe. Finir cette course sans quille et à la 4ème place, c'est remarquable. Et je sens un grand respect entre Vincent et Jean-Pierre, nous allons regarder de très près les courses de
VIRBAC-PAPREC 70. Pour notre part, nous annoncerons prochainement la suite du projet en 60'. J'attends impatiemment de connaître les choix qui seront décidés par la classe IMOCA."

 

Toutes les infos sur : http://prb.fr/voile/


 VIRBAC-PAPREC 70
Jean-Pierre Dick, skipper
Roland Jourdain, chef de quart
Vincent Riou, chef de quart
Thierry Duprey du Vorsent, boat captain et numéro 1
Fred Guilmin, tacticien et barreur
Thierry Douillard, régleur et barreur
Guillaume Le Brec, numéro 1 et performeur


Le circuit MOD 70
Lancé l’année dernière, le circuit MOD 70 rassemble des trimarans océaniques identiques. Les MOD 70 ont, sur la saison précédente, participé à des courses qui leur étaient uniquement réservées. Cette année, ils participent à des rendez-vous multi-classes.  La classe MOD 70 se compose actuellement de 5 équipages : Race For Water (Stève Ravussin), Groupe Edmond de Rothschild (Sebastien Josse), Spindrift Racing (Yann Guichard), Musandam Oman Sail (Sidney Gavignet),
VIRBAC-PAPREC 70 (Jean-Pierre Dick). L’année prochaine, un MOD 70 américain mené par Cam Lewis viendra grossir les rangs.

Tout savoir sur le circuit MOD 70 : www.multionedesign.com/en

La Route des Princes
La Route des Princes est une course exclusivement réservée aux multicoques de 50’ et plus. Elle se dispute en équipage et est donc ouverte aux multicoques MOD 70.

5 étapes composent cette édition :
Valence (Espagne) -7 au 9 juin
Lisbonne (Portugal) – 12 au 16 juin
Dun Loaghaire – Dublin (Ireland) – 20 au 24 juin
Plymouth (Angleterre) – 25 au 29 juin
Morlaix (France) – 30 juin

 


Tout savoir sur l’épreuve : routedesprinces.fr/#/accueil

 

Connue depuis des années pour son implication dans la Voile, avec deux Vendée Globe à son actif, Michel Desjoyeaux (2000) et Vincent Riou (2004), PRB se lance cette année dans une nouvelle épopée sportive.

 

PRB soutient en effet "Vendée Sports Aériens". Une association de compétiteurs de voltige aérienne et de vol à voile, basée à l’aérodrome de la Roche-sur-Yon. Au côté de mécènes comme SDAviation, Transparence Intérim,  Lubexcel et Shell, PRB le principal sponsor , a directement inspiré le design de l’avion conçu par Mirco Pecorari.

 

 

Dès le 25 juin 2013, lors des Championnats de France à Moulins, vous pourrez admirer les lignes du Monoplace, piloté par Baptiste Vignes et François Dubreuil. L’Extra 350SC, spécialement préparé par Walter Extra pour l’écurie de voltige vendéenne, devrait également prendre part à la coupe de France et…aux championnats du monde, prévus à Dallas du 9 au 20 octobre 2013.

 

Alors que Vincent Riou s’apprête à braver les mers en compagnie de Jean Pierre Dick sur son mod70, PRB ira conquérir le ciel. En mer comme dans les airs, PRB défie le temps…

 

Plus d'infos ici

 

 

A retenir :
- Vincent a choisi de naviguer sur différents supports dans les mois à venir
- Il nous explique les enjeux actuels de la commission technique de l’IMOCA
- Son nouveau challenge : le Marathon de Paris

Le monocoque PRB est à l’abri sous le hangar de Vincent Riou à Port La Forêt. Jean-Jacques Laurent , Président du Directoire de PRB, attend les retours de décisions de la classe IMOCA pour alimenter sa réflexion et celle de Vincent sur la suite du projet voile PRB. Jean-Jacques comme Vincent ont en effet à plusieurs reprises exprimé leur volonté de trouver une solution pour maitriser les coûts des projet 60’. Plusieurs sponsors partagent le point de vue du dirigeant de PRB et la classe mène actuellement des études pour répondre à ces attentes.

Le skipper du monocoque vendéen est d’ailleurs particulièrement actif dans cette réflexion. A la tête de la commission technique, Vincent a passé beaucoup de temps ces dernières semaines en réunion avec les autres coureurs et le président des IMOCA, Luc Talbourdet pour faire le bilan du Vendée Globe et envisager les évolutions possibles pour les 60’. « Nous devons écrire le texte qui concerne l’évolution de la jauge pour 2016. Deux pistes se distinguent. La première va vers une jauge hybride avec laquelle on aura des monotypes personnalisables. La seconde est construite comme la jauge actuelle mais avec davantage de restrictions » explique Vincent avant d’ajouter qu’aucune décision n’est encore prise. Il faudra attendre l’assemblée générale en avril pour connaitre les évolutions actées pour la jauge.

En attendant, Vincent a choisi cette saison de s’offrir de nouvelles expériences. Il naviguera sur différents bateaux et en intégrant des équipages qui l’ont invité à bord. Le skipper va par exemple retrouver une régate qu’il affectionne : le Tour de France à la Voile. Jimmy Pahun, figure incontournable de l’épreuve estivale, lui a proposé d’apporter son expertise à un équipage de jeunes talentueux. Vincent devrait embarquer sur le M34 (monotype) Ile de France en Manche et en Atlantique. Avec les Franciliens, il affrontera notamment Franck Cammas et son équipage qui prennent le départ du Tour sous les couleurs de Groupama. Le skipper de PRB devrait également embarquer sur d’autres supports au printemps, histoire d’assouvir sa soif de compétition et de découverte. « C’est toujours intéressant et enrichissant d’aller naviguer sur d’autres bateaux. Je connais Jimmy depuis longtemps et vais découvrir son équipage jeune. Le Tour est un classique, c’est une belle épreuve à laquelle j’ai déjà participé. Je suis content d’y revenir et de découvrir le M34.J’ai également d’autres propositions dont une qui me tient particulièrement à cœur et qui devrait se concrétiser dans les semaines qui viennent » raconte Vincent enthousiaste !

Le marin de Loctudy s’est également mis en quête d’un nouveau challenge. Dans un mois quasiment jour pour jour, il disputera son premier marathon, celui de Paris: 42.195 km, une distance mythique à travers les plus belles avenues de la capitale !
 

Interview de Vincent :

Au sujet du M34 Ile de France et du Tour de France à la Voile :

« Mon dernier tour remonte à pas mal d’années ! C’était avec Côtes d’Armor en Jod 35. Il y avait aussi Yann Eliès dans l’équipage. Le TFV est une épreuve très très sympa. Je n’ai jamais navigué avec Jimmy mais souvent contre lui ! Revenir sur le Tour me fait très plaisir. Nous savons tous que le petit monotype est un support exigeant sportivement. Revenir avec un équipage jeune est aussi un beau challenge. Je suis enthousiaste à l’idée de découvrir cette nouvelle génération. C’est un défi sympa car c’est leur terrain de jeu. Ca va mettre du piquant à l’affaire ! »

Au sujet de son rôle en tant que président de la commission technique de l’IMOCA :
« Mon rôle consiste à finaliser des projets qui sont à l’étude depuis longtemps. Nous sommes dans une phase compliquée car mettre un esprit sur une évolution est facile, par contre mettre le texte qui va avec est plus difficile. En résumé, nous devons écrire le texte qui concerne l’évolution de la jauge pour 2016. Deux pistes se distinguent. La première va vers une jauge hybride avec laquelle on aura des monotypes personnalisables. La seconde est construite comme la jauge actuelle mais avec davantage de restrictions ! Les décisions seront prises lors de la prochaine AG. »

 

 

A quai sur le village du Vendée Globe à Port Olona aux Sables d'Olonne,

le départ est proche pour PRB et son skipper Vincent RIOU.

 

Le top départ de cette 7eme édition sera donné Samedi 10 Novembre à 13h02.

 

Venez encourager notre skipper Vincent RIOU dès 9h30 sur le port des Sables d'olonne.

 

Suivez toute l'actualité de la course sur le site www.prb.fr/voile/ !

 

 

   

Le « Walk of fame » sablais prend forme.

 

Première station, en face du centre des congrès des Sables d’Olonne, où la plaque à la gloire de Michel Desjoyeaux a été posée au début du mois de juin 2012. Il avait remporté la 4ème édition du Vendée Globe en 2000 - 2001 sous les couleurs de PRB.

 

Deuxième station, à hauteur de la place Navarin.

C’est là que depuis vendredi 22 juin, repose l’empreinte des mains gravée dans le bronze de Vincent Riou qui a remporté la 5ème édition du Vendée Globe en 2004 - 2005.

 

Accompagné de Jean-Jacques Laurent, le PDG de PRB, le skipper PRB s’est livré de bonne grâce à la séance de pose, ses mains épousant les empreintes en creux inscrites dans le remblai.

 

Ainsi tous les vainqueurs de l’épreuve auront leur place sur le remblai des Sables d’Olonne.

 

Jeudi 21 juin, PRB a inauguré son dépôt de Poitiers.

Pour cet événement, l'équipe commerciale et le personnel du dépôt se sont mobilisés et ont invité près de 300 clients à venir découvrir ou redécouvrir le site.

Sur place chacun a eu l'occasion d'assister à de multiples démonstrations, notamment sur l'ITE, le mortier paysager et les dernières innovations pour carreleurs (PRB Colle White, PRB Planispid Réno, Planiphone 19...).

 

Dépôt Poitiers2

 

Dans une ambiance conviviale, cette inauguration a été un véritable moment d'échange.

 

Fidèle à ses valeurs de proximité, Monsieur LAURENT, PDG de PRB est venu à la rencontre des clients. A sa grande surprise, il s'est vu offrir de la part du centre de formation des compagnons de Limoges, une réalisation du bateau PRB en mozaïque.

 

Mozaique

 

Toujours dans sa démarche de développement et de service client, PRB continue d'ouvrir des bases logistiques régionales. Le 4 juillet prochain PRB inaugure un autre dépôt, celui de Dijon.

 

 

Victoire de Vincent RIOU !

 

Vincent Riou a franchi la ligne sous spi à 11h 22mn 50s, remportant ainsi la deuxième étape de l'Europa Warm'Up.

PRB a franchi la ligne sous spi, bâbord amure. Vincent Riou remporte une victoire méritée, construite depuis son décalage stratégique à l'ouest de l'île de Sao Miguel. Il a su résister au retour de ses poursuivants et démontre par la même occasion qu'il faudra compter sur lui pour le prochain Vendée Globe. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Ministre du Logement, Monsieur Benoist APPARU, était de passage en Vendée le vendredi 16 mars.

 

Il a profité de son séjour pour visiter PRB, accompagné du Préfet et de nombreux élus Vendéens. Monsieur APPARU a apprécié notre outil de travail, notamment lors de la visite de U6, commentée par René Mouchard. Jean-Jacques LAURENT a discuté avec lui de sa vision du logement en France. Ce fut une rencontre brève mais enrichissante.

 

 

 

Transat_B2B  

 

Communiqué Transat B to B (St Barthélemy - Lorient), 6 décembre 2011

Le coup d’envoi de la transat B to B a été donné hier (4 décembre) comme prévu à 15h (heure française).

Un départ chaud chaud chaud puisque PRB, Virbac Paprec et Safran ont joué à touche-touche.

 

Les trois monocoques se sont en effet trop rapprochés…. Une collision sans gravité mais suite à la réclamation de Marc Guillemot, Vincent et Jean Pierre Dick ont du effectuer une pénalité (deux tours sur eux-mêmes) juste après le passage de la ligne.
Après 19 heures de course, c’est Mike Golding qui mène le bal devant Armel Le Cleac’h et Alex Thomson. PRB, parti forcément en deuxième rideau, après sa pénalité, était 5ème au classement de 6h30.

 

Suivez toute l'actualité de la course ici.

Depuis début septembre, PRB a repris le chargement de ses wagons depuis son site de La Mothe-Achard.

 

A la différence des wagons isolés chargés jusqu'en novembre 2010, nous pouvons maintenant envoyer chaque semaine des trains complets de 18 wagons (soit 980 T de marchandise) grâce à l'allongement de nos embranchements de La Mothe et de Rognac.

 

Cela méritait bien une inauguration officielle célébrée à La Mothe le vendredi 7 octobre, date à laquelle Jean-Jacques Laurent en coupant symboliquement le ruban, a lancé officiellement le démarrage de la nouvelle ligne "PRB".

 

A Rognac, suite à la construction de la plateforme ferroviaire, un bâtiment de stockage de 4000 m² verra le jour à côté de l’actuel dépôt. Ce bâtiment servira de plateforme de distribution pour les dépôts du Luc, Rognac et Carpentras.

 

 

Notre objectif pour 2012 est d'affréter 40 000 t/an par la voie ferroviaire ce qui représentera 7 % de notre tonnage total. Une économie estimée à 1230 T de CO2 par an soit 1600 camions de moins sur la route. Ainsi, nous augmenterons la rame de 18 à 30 wagons.

 

 

 

Transat_B2B  

 

Communiqué Transat B to B, 14 décembre 2011

 L'épreuve est raccourcie pour raison de sécurité

 

La nouvelle est tombée à 19h30 ce soir ! Les très mauvaises conditions prévues pour les jours à venir sur le golfe de Gascogne et sur la zone d’arrivée à Lorient ont contraint les organisateurs de la Transat B to B à réduire le parcours de l’épreuve. 


La Direction de course a donc décidé de définir la ligne d’arrivée à la porte de sécurité située à 300 milles à l’Ouest de Vigo. Joint par téléphone ce soir, le skipper de PRB approuve cette décision : « Je trouve cette décision intelligente car les conditions sont trop aléatoires et représentent un danger pour les hommes. J’apprécie cette décision. Il n’y a aucune raison qu’un directeur de course n’utilise pas toutes les règles possibles pour éviter de mettre en danger les hommes et prendre des risques inconsidérés. » Le skipper de PRB devrait franchir cette ligne d’arrivée en fin de nuit.   

 

Classement à 17h HF :

1-      François Gabart / MACIF

2-      Armel Le Cléac’h / BANQUE POPULAIRE à 69,4 milles

3-      Vincent Riou / PRB à 115,5 milles

4-      Mike Golding / GAMESA à 173, 2 milles

 

  

 

  

 

Communiqué Transat Jacques Vabre, 8 novembre 2011


Vincent Riou et Hugues Destremau contraints d’abandonner la Transat Jacques Vabre  
 

A retenir :
- Vincent Riou et Hugues Destremau contraints à l'abandon
- L'architecte du bateau et un expert vont les rejoindre demain à Horta
- Vincent effectuera la réparation nécessaire pour convoyer ensuite, avec Hugues, son bateau jusque Saint Barth aux Antilles
- PRB participera à la Transat retour entre Saint Barth et Lorient, départ le 3 décembre

 

 

  

 

  

 

 

Classement de la transat B to B :


1. François Gabart - MACIF, ligne d'arrivée passée à 00:11:30 le 15 déc (au centre)
2. Armel Le Cleac'h - BANQUE POPULAIRE, ligne franchie à 3:08:10 (à droite)
3. Vincent Riou - PRB, ligne franchie à 6:30:20 (à gauche)
4. Mike Golding - GAMESA
5. Marc Guillemot - SAFRAN
6. Alex Thomson - HUGO BOSS

 


 

Suivez toute l'actualité du bateau PRB ici.

 

 

 

Vincent et son équipe ont débuté activement cette année 2012 ! Alors qu’ils avaient mis PRB sous le hangar juste avant Noël, ils ont véritablement débuté le traditionnel chantier d’hiver cette semaine. En quelques jours, le monocoque a été totalement démonté. Accastillage, hydraulique, moteur, électronique, rien n’a été laissé de côté. « Nous avons démarré sur les chapeaux de roues. Cet après-midi, nous avons pu sortir le bateau dans la cour pour le nettoyer totalement au karcher pour évacuer la poussière que nous avons faite cette semaine. Toute l’équipe a vraiment bien travaillé. Nous avons été très efficaces » raconte ce soir le chef de projet Pierre-Louis Pillot.

 

En neuf semaines, chaque pièce devra avoir été vérifiée, entretenue et remplacée en cas d’usure trop prononcée. Cet entretien classique s’accompagne aussi d’une modification de l’ergonomie du cockpit. Les navigations d’entrainements et les courses des deux saisons passées ont en effet permis à Vincent et son équipe d’identifier les changements à apporter en vue d’optimiser le 60’ pour le Vendée Globe. Ce chantier revêt donc une importance toute particulière mais le compte à rebours est lancé car l’équipe technique comme l’ensemble des sous –traitants (plans, matières, services) n’ont qu’une date en tête pour la mise à l’eau, celle du 15 mars. PRB a en effet rendez-vous début mai avec le Tour de l’Europe, course en équipage inscrite au calendrier IMOCA. Pas de temps à perdre donc mais à l’issue de cette première semaine de chantier, le timing est largement respecté !

Vincent et toute son équipe vous souhaitent à tous une très belle année 2012 !